dimanche 20 août 2017

Je Suis Un Tueur Humaniste & David Zaoui


Bonjour mes ami(e)s, voici ma chronique.





Quatrième de couverture;


Babinsky a un don. Un don du ciel. Il vise et il tire comme personne. Repêché dans l'orphelinat où il a grandi par un professionnel du crime, il devient malgré lui tueur à gages.
Mais attention !
Un tueur à gages, certes, mais humaniste !
Et... qui a mis un point d'honneur à son job de liquidateur : rendre heureuses ses futures victimes avant de les tuer.



Mon avis,


Recommander par une sériale lectrice 😉, je me suis donc attaquée à ce tueur humaniste de David Zaoui et bien m'en a pris.... 
Difficile de résumer ce polar sans en dire trop et ce n'est pas dans ma nature de spolier.


Donc, le synopsis sera bref. 


Tout d'abord vous faites connaissance avec Babinsky, abandonné et placé en orphelinat où il y passe son enfance et y développe un allocentrisme hyperactif. De plus, Babinsky, a un don, un don très recherché qui suscite des convoitises et en particulier par un professionnel du crime que celui-ci va exploiter. 

En dire plus...non! 

Qui est exactement Babinsky?
Quelles sont ses motivations?
Pourquoi tue-t-il?
Comment choisit-il ses victimes?
Ses victimes, qui sont-elles?
Est-il un tueur ou un exécutant? 


Les tonalités du texte, le style et les personnages. 


Le personnage de Babinsky est à lui seul un concentré de ressenti. 
En effet, apprécier un tueur à gages n'est pas dans la logique normalement... Mais, l'auteur a intelligemment structuré et sculpté son personnage principal avec beaucoup d'élégance et d'humanité. 
Cela pourrait vous sembler paradoxal! Eh bien non! 
Vous y trouvez également un psy foncièrement cinglé et bien d'autres personnages qui apportent une homogénéité et une uniformité à cette allégorie. 

Les schémas narratifs sont circonstanciés et particulièrement bien définis. Les chapitres sont lapidaires et accentués  par une narration à la première personne du singulier, ce qui agrémente votre lecture. Les rôles sont déterminés et efficaces ce qui donne au dramatique et au tragique une certaine logique d'une réalité sociale actuelle. Le pathétique apporte son lot d’émotions. 
L'auteur manie adroitement le comique et l'ironique, d'ailleurs, je me suis surprise à sourire en lisant certaines scènes complètement déjantées.
Le langage stylistique est contemporain avec un sens aigu, voire acide, du phrasé. Ce qui m'a fichtrement plu et surtout amusée. 
Le rythme est constant et soutenu de par un récit original tant par son côté intello et le regard spirituel posé par notre tueur qui m'a étonnée. 


Bref, un roman original qui en étonnera plus d'un de par sa sensibilité et son humour décalé. Une belle découverte et pour un premier roman, je dis " Chapeau bas, Monsieur Zaoui" 



Auteur 






Bibliographie 


David ZAOUI est né en 1977 en banlieue parisienne.

Il a travaillé comme réalisateur et producteur dans le cinéma pendant plusieurs années aux États-Unis. Il a suivi les cours Florent pendant 4 ans où il a découvert la mise en scène, a sillonné la planète, ne se lasse pas de découvrir de nombreux pays, de nouvelles cultures.
C’est fort de toutes ces expériences que David se consacre aujourd’hui à l’écriture, une inspiration débordante et des romans à venir plein la tête.



Détails du produit.


  • Broché: 240 pages
  • Editeur : Paul et Mike (25 novembre 2016)
  • Collection : P&M-ROMANS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2366510942
  • ISBN-13: 978-2366510942


4 commentaires:

  1. Voilà qui donne envie ! :-)
    Amicalement,
    Elen

    RépondreSupprimer
  2. Roman lu après avoir lu votre chronique. Un vrai régal, drôle, fou et plein d'esprit. Merci à vous, Yaguelle!
    F.H

    RépondreSupprimer